Théâtre communautaire Laval-Goupil

Le 9 mai 2012 la Société culturelle Centr’Art a mis sur pied, dans la région du Grand-Caraquet, la troupe de théâtre communautaire Laval-Goupil . « L’absence de ce genre de théâtre dans notre région, depuis plusieurs années, a créé un vide que Centr’Art a décidé de combler », a expliqué la présidente de Centr’Art, Ghislaine Foulem.

Le nom de Laval Goupil a été choisi en guise d’hommage à un des plus éminents hommes de théâtre acadiens. Auteur de plusieurs textes dramatiques, dont Tête d’eau et le Djibou ou l’Ange déserteur, ainsi que de plusieurs dramatiques radiophoniques, ce pionnier a consacré la plus grande partie de sa vie au; développement du théâtre dans notre milieu.

Depuis 2012 le théâtre communautaire Laval-Goupil a produit deux pièces de théâtre d’auteurs d’ici. Sa première production présentait une création, un texte de Jules Boudreau, Madame Clarissa; elle proposait l’année suivante une œuvre de Pierrette Boudreau, Boutique de Souvenirs. Sans vouloir se consacrer exclusivement à la production de textes acadiens, le théâtre communautaire Laval-Goupil continuera de privilégier les textes d’ici qui répondront aux attentes de la Société culturelle Centr’Art.